Mousse spéculoos façon tiramisu.

Helllllooo,

Si tu aimes le tiramisu, si tu sais monter des blancs en neige et que briser des spéculoos dans un sachet congélation à l’aide un rouleau pâtissier ne te fais pas peur… cette recette est pour toi !

En cette période pré-hivernal aux journées raccourcies et aux températures un peu limites ( ben quoi, j’ai le droit de râler un peu ;P ! ), le réconfort culinaire c’est un peu la base de ta suivie ! Enfin, de ma survie… 😀

Pour cela, je vous sort le grand jeu avec une mousse spéculoos délicieusement réconfortante. Légère à souhait, pas trop sucrée, relevée par le goût emblématique des petits biscuits belges à la cannelle.

Voici les ingrédients de ce petit moment de bonheur dans vos longues soirées d’hiver :

3 œufs – 10 biscuits spéculoos – 2 cuil à soupe de sucre – 250g de mascarpone.

Dans un premier temps, on sépare les blancs des jaunes d’œufs. Puis on mélange les jaunes avec le sucre. On incorpore le mascarpone au mélange sucre – œufs. Et pour finir, on monte les blancs en neige que l’on va délicatement incorporer à la crème mascarpone – jaune d’œufs – sucre. C’est là que vous sortez vos rouleaux à pâtisserie, le sac congélation, les spéculoos et hop on donne tout pour les réduire en miettes ! Enfin, préparez de jolies verrines, que vous passerez ensuite au frais pendant 2h00. Et voilà, un dessert délicieux, pas trop compliqué à réaliser et convivial 😉 !

mousse de spéculoos 7

mousse de spéculoos

mousse de spéculoos 5

Mille bises de spéculoos.

Sofia.

Publicités

Miam, des madeleines !

Helllooo,

Je pense ne pas me tromper en disant que l’on aime tous les madeleines ! En tout cas, personnellement J’ADORE !

Ce petit goût beurré, cette texture moelleuse, un vrai réconfort, un câlin, une caresse. Le bonheur. Proust ne s’était pas trompé ( facile, celle-là, je vous l’accorde ! ). C’est la deuxième fois que je me lance dans la réalisation de ce petit gâteau au goût d’enfance. La première fois, elle étaient trop cuites et la bosse légendaire des madeleines n’était pas au rendez-vous.

Alors, cette fois-ci, je me suis renseignée. J’ai travaillé sérieusement le sujet. Ah oui, dès qu’il s’agit de se régaler, je prends les choses très à cœur ! J’ai vite compris mon erreur, pour obtenir de belles madeleines bien bombées il faut laisser reposer la pâte au frais toute une nuit. Autrement dit, on prépare l’appareil ( tellement classe d’utiliser le langage « pro » ) à madeleine la veille et hop hop au frigo, pour que le lendemain à la cuisson, vous puissiez faire des bons de joie devant votre four. Ben quoi, vous faites pas ça vous ?

Aller je vous entends déjà réclamer la recette, un filet de bave au coin des lèvres 😉 !

Pour de jolies madeleines bien bombées, il vous faut :

150 g de farine – 100 g de sucre – 2 œufs – 60 g de beurre – 5 cl de lait – 1 orange – 1 citron – 1 cuil. à café de miel – 1/2 gousse de vanille – 1 cuil à café de levure chimique.

( On hésite pas à doubler, ou même tripler, les quantités pour les grands gourmands ! )

On mélange au fouet le sucre avec les œufs. Dans une casserole, on faut tiédir le lait, on ajoute le miel et la gousse de vanille fendue en 2 et grattée. On laisse infuser 5 minutes. On retire la gousse de vanille, et on ajoute le lait au mélange sucre – œufs. On incorpore la farine et la levure, on ajoute le beurre fondu très chaud et les zestes de citron et d’orange. Après une bonne nuit de sommeil au frais ( pas vous l’appareil à madeleine !), on garnit nos moules à madeleines et on enfourne 5 mins à 200 °C, puis on baisse la température à 160 °C pour 5 mins encore.

madeleines 3

madeleines 2

camilou et les madeleines

DSC_0041 copie

 

Voilà 😉 bonne régalade !!!

Mille bisous bombés.

Sofia.

Billet d’humeur 2 : Ne plus regarder les reportage sur les familles nombreuses !

Helllooo,

Attention, je vous rassure, je n’ai absolument rien contre les familles nombres !

Je suis même en total admiration pour ces femmes qui ont eu le courage de vivre autant de grossesses ( non parce que moi je suis une larve les 3 premiers mois et après je rêve d’accoucher dès le 8ème mois ! ). Sans oublier le courage d’accoucher autant de fois ( tu crois que quand tu accouches pour la 8ème fois, le bébé sort tout seul, pendant que toi tu converses à l’aise dans la position du lotus avec les sages femmes ?!). Non mais sérieusement, c’est une sacré compétence que d’accoucher ( que visiblement, je n’ai pas ! ). Il en faut du courage, de la patience, du sang-froid et de la détermination !

Et je te parle même pas de la vie de tous les jours avec plus de deux gosses à la maison. Quelle organisation de malade ! Tu imagines les courses au supermarché entourée de tes 10 mioches avec, minimum, deux cadis pleins à craquer ! Je ne te parles même pas des repas à préparer et des machines à faire tourner …

Enfin bref, je voulais vous faire part de mes impressions après le reportage de l’autre jour.

Ce soir là, j’ai découvert une super maman aux mille et unes qualités. Autant te dire que je me suis sentie légèrement nullissime, tu vois ! Attends, parce que toi aussi tu vas culpabiliser. Nous avons donc fait la connaissance d’une maman qui est à la tête d’une jolie tribu de 7 enfants, dont un nouveau né.

Bien- sûr, elle prône le fait maison pour ABSOLUMENT tout, le bio, l’éducation bienveillante, le rapport à la nature etc, etc… C’est à dire que, lors de ce merveilleux reportage nous avons assister à un « atelier ; je confectionne mes produits ménagers naturels entourées de mes 7 enfants sans le moindre problème à l’horizon, finger in the noose ». Et oui, les gars, non seulement, la nana fabrique ses produits ménagers elle-même, mais ses gosses ne bronchent pas un seul instant pendant ce super moment de cohésion familial. Bien-sûr elle pratique le portage avec son nouveau né, qui lui aussi, n’a, à aucun moment de ce merveilleux reportage, émit le moindre son.

Et cerise sur le gâteau (vous me voyez venir…) elle fait l’école à la maison ! Voilà, c’est fait, là tu te dis ; honte sur moi et ma famille sur cinq générations, moi qui béni l’école et qui tire la tronche quand la maîtresse est malade !

Aller les filles dites moi que vous aussi, vous êtes bien loin de ce tableau idéal !  Un peu de solidarité entre mamans qui utilisent encore la bonne vielle lessive bien chimique, qui donne des goûters indus à leurs gosses et qui vivent très bien le lundi matin 8H30 !

camilou par oct 2018

Mille bises décomplexées ( ou pas !)

Sofia.

Billet d’humeur 1 : comment j’ai résisté aux vacances de la Toussaint !

Hellloooo,

Les vacances scolaires sont finies, les enfants sont retournés à l’école et nous… on souffle un peu ( Ok ça fait déjà plus d’une semaine, mais bon on se remet plus ou moins vite ) !

Et oui, les gars, voici mon sujet de prédilection : les vacances scolaires !

Hum, de doux souvenirs te viennent en tête, des moments de partage avec ta progéniture, des réveils cocooning dans le lit parental après une belle grasse mat’, les activités automnales do it yourself tellement fastoches pour toi !

Mouais, les vacances c’est loin d’être aussi idyllique que ça, faut pas se mentir ! Ben oui, comme je le disais l’année dernière, à peine as-tu eu le temps de t’habituer au rythme salvateur des journées d’école ( avec option cantine, hein !) que bim… voilà les vacances !

Perso, cette année je ne les ai pas vu venir… c’est la copine de mon frère ( t’as vu ari je parle de toi ici 😉 ), qui me la gentiment rappeler une semaine avant. Imaginez ma tête !

Moi, celle qui venait tout juste de sortir de deux mois de vacances d’été ! Ces vacances où tous les jours tu te dis que la fin n’arrivera jamais, et qu’ils auront ta peau au moindre moment d’inattention ! Merci, tout de même à Vaiana qui nous a bien sauvé la mise et à la halte garderie qui nous ouvert ses portes pour des demies-journées en plus ( si tu passes par là , coucou Monia 😉 ).

Mais vous savez quoi ? J’ai résisté à ces vacances, oui, j’ai géré mes deux semaines assez correctement. Je peux le dire je suis assez fière de moi ! Mais, bon sang que ça fait du bien quand arrive le jour de la rentrée 😀 !

le gouter des vaca,ces

muffins et petites mains

Mille bises d’écoliers.

Sofia.

Mousse au chocolat simplissime !

Hellooo,

Gourmandise extrême aujourd’hui sur le blog !

Le chocolat c’est la vie, on est bien d’accord. C’est tout naturellement qu’il était urgent que l’on aborde le, oh combien sérieux, sujet de la mousse au chocolat ici ! 

La mousse au chocolat que je vous propose aujourd’hui ( oui, parce qu’on a pas fini de traiter du sujet, ça c’est sûr 😛 ! ) est une version simplissime. Objectif ; légèreté et intensité du goût chocolaté.

Il vous faudra très peu d’ingrédients pour cette mousse, le chocolat fait tout !

Pour cette mousse ultra simple nous avons besoin :

  • 100 gr de chocolat noir ou de chocolat au lait.
  • 3 œufs entiers

Simplissime, je vous l’avez dit !

La seule compétence qui vous sera demandée sera de monter des blancs en neige ( et de résister à la tentation de lécher le bol… encore entier ! ).

Faîtes fondre le chocolat au bain marie ( au micro ondes ça marche bien aussi 😉 ), séparez les blancs des jaunes. Montez les blancs en neige, mélangez les jaunes avec le chocolat fondu.

Et enfin, incorporez doucement, gentiment, avec amour, les blancs au mélange choco fondu et jaunes d’œufs. Et voilà, le tour est joué, réservez-les au frigo, loin des gourmands.

Et surtout, ne vous gênez pas, léchez la spatule !

choco fondu pour mousse au choco copie

mousse au choco 1 copie

pots de mousse au choco 3

mousse au chocolat et framboise

spatule de choco

bouche de chocolat

Bonne régalade à tous !

Mille bises chocolatées.

Sofia.

 

 

 

Un dimanche d’automne au marché.

Hellooo,

L’automne s’est bien installé et les arbres déploient un spectacle somptueux aux couleurs chatoyantes. Je commence peu à peu à apprécier cette saison. Il faut dire que je suis une amoureuse du printemps et de l’été. Grande frileuse, la chaleur de l’été me va bien !

C’est surtout que j’adore les longues journées estivales qui nous permettent de faire mille choses et de savourer les jolies soirées d’été. Avec le temps, et la vieillesse ( oui, oui, on peut le dire ), j’apprécie le côté cocooning de l’automne. Le combo plaid, chocolat chaud m’enchante totalement ! Et puis, on ressort les pulls doudous, les écharpes, les manteaux.

Je pense surtout que ce repos imposé est le meilleur moyen d’apprécier le renouveau du printemps que j’aime tant. Accepter tranquillement le changement de rythme, la baisse de la luminosité, les journées courtes et froides, autant d’enseignements que la nature nous offre.

Dimanche dernier, nous avons profité du soleil automnal pour aller flâner au marché à la recherche de bons produits locaux. J‘en ai profité pour emmener mon appareil photo. Les marchés sont des lieux magiques, les produits sont mis en scène tellement naturellement. J’aime l’idée qu’il n’y a rien à ajouter, les légumes, le pain, les fromages, il ne manque que les mains endolories et courageuses de ceux / celles qui les produisent.

feuille automne 1

feuilles d'automne 3

feuille morte sur bitume

légumes automne noir et blanc

légumes d'automne au marché

fromage du marché oct 2018

tresses d'ail du marché

pain d'artisan

pain du marché

légumes octobre noir et blanc

linette octobre 2018

lina mange une fraise

jolies feuilles rouges

Bon dimanche d’automne à tous.

Sofia.

Quand la tarte nous fait sortir du moule !

Hellooo,

Aujourd’hui, je vous parle de tartes !

Et si c’est bien connu qu’à trop vouloir rentrer dans le moule, on devient tarte… ça ne nous gène pas nous ! Okay, j’avoue cette citation tombe comme un cheveu sur la soupe, mais je voulais absolument la casser ;P !

La tarte dans tout ses états.

Plus sérieusement, les tartes c’est quand même super bon et pas trop compliqué à réaliser. On peut en faire avec à peu près tout même aux brocolis ! La tarte rustique, la plus léchée, la sucrée, la salée, la tatin sucrée ou salée, la fine, la feuilletée, celle aux fruits cuits, aux fruits frais…Bref vous l’aurez compris ; tout est possible avec la tarte !

Côté technique, là aussi tout est envisageable, faire la pâte soi même et s’en mettre plein les mains ou bien tout simplement dérouler une pâte toute prête.

Chez moi, les deux cohabitent très bien ! Je suis à la fois partisane de la bonne pâte maison qui fleure bon le beurre. Et en même temps, je suis pas contre la pâte indus qui dépanne bien !

Aller je suis sympa je vous donne la recette de la pâte sablée parfaite pour vos tartes gourmandes aux fruits ;

Pour 8 personnes – Préparation : 15 mins – Repos : 30 min.

160 g de farine – 100 gr de beurre – 50 g de poudre d’amandes – 50 g de sucre glace – 3 jaunes d’œufs – 1 pincée de sel.

Passez le beurre quelque secondes au micro-ondes afin de le ramollir. Mélangez-le avec le sucre glace et le sel jusqu’à obtention d’un mélange homogène. Ajoutez la poudre d’amandes, les jaunes d’œufs, mélangez et incorporez la farine. Laissez reposer la pâte 30 minutes au réfrigérateur avant de l’utiliser. Faites-la cuire à 160 °C.

Et surtout, ne jetez pas les blancs d’œufs faites des langues de chat 😉 la recette c’est ici !

fond de tarte et rouleau patissier

mini tarte prunes

tarte pommes compote fraise

Mille bises les tartes !

Sofia